Imprimer cette page

Laos


"Pais, indépendance, unité, démocratie, prospérité"

CAPITALE Vientiane
SUPERFICIE 236 800 km²
POPULATION 6 068 117dont:
- 66,2% de Lao Lum (Lao habitant dans les plaines)
- 22,7% de Lao Theung (Lao habitant dans les plateaux)
- 11,1% de Lao Soung (Lao habitant dans les hautes montagnes)
LANGUE Lao
RELIGIONS Bouddhistes (90%), autres religions telles que l'hindouisme et le christianisme (10%)
MONNAIE Kip (LAK) - 1 € = 12,94 LAK
DECALAGE HORAIRE +6 heures en hiver
+5 heures en été


1- carte





2- Un peu d'histoire

1353 - Fa Ngum se proclame roi du royaume lao, "Lan Xang" (Royaume du million d'éléphants). Le bouddhisme est proclamé religion d'État.
1520 - Le roi Photisarat transfère la capitale du royaume à Vientiane.
1637 - Le roi Sulinya Vongsa prend le pouvoir. Son règne, d'une durée de 57 ans, est considéré comme l'âge d'or du Laos. Son décès, en 1694, est suivi par l'éclatement du royaume.
1885 - après plusieurs siècles d'invasions étrangères, le Lan Xang est partagé en plusieurs états, sous l'autorité du Royaume de Siam.
1893-1907 - Le territoire passe progressivement sous la domination des Français qui réunifient le Laos.
1941 - Occupation japonaise avec le soutien du gouvernement de Vichy.
1945 - Paris rétablit son protectorat. Début de la résistance indépendantiste laotienne.
1949 - Le Laos obtient le statut d'État associé indépendant" au sein de l'Union française et intègre les Nations unies. Pour la première fois de son histoire, il est reconnu internationalement.
1950 - Le gouvernement clandestin d'obédience communiste du Pathet Lao est créé avec le soutien des communistes vietnamiens.
1953 - Le Laos accède à l'indépendance totale.
1964-1973 - Le conflit au Vietnam provoque d'intenses bombardements sur l'est du Laos où sont installées les bases arrières du Vietminh.
1973 - Signature d'un cessez-le-feu au Laos et formation d'un gouvernement d'union nationale (GPUN).
1975 - Après deux ans de tensions croissantes, le GPUN est dissous. Le Parti révolutionnaire populaire lao prend le pouvoir et proclame la République démocratique populaire lao avec, à sa tête, Kaysone Phovihane, prônant la ationalisation et la collectivisation des terres. Un vaste exode de population (près de 10%) commence.
1987-1988 - Guerre de 3 mois entre le Laos et la Thaïlande sur leur frontière commune.
1994 - Inauguration du pont de l'Amitié qui relie le Laos et la Thaïlande
1997 - Le Laos rompt son isolement en intégrant l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).
2000 - Début d'une vague d'attentats dont l'origine est inconnue. Il pourrait s'agir de mouvements d'opposition ou d'une lutte entre factions au sein même du pouvoir.
2002 - Elections au parlement : les candidats officiels, choisis par le pouvoirs en place, ont tous élus.

[Source www.wikipedia.org]



3- Divers mais néanmoins importants

Sports nationaux:

 

Volley-ball ou ta-krow

C'est le sport le plus populaire au Laos. On trouve des terrains de volley jusque dans les villages les plus reculés de la brousse, et même dans les monastères. Le jeu classique se joue avec un ballon ou une balle en rotin ou en bambou, que l'on peut toucher avec toutes les parties du corps, sauf les mains et les bras

Combats de coqs
 
 
Très populaires, surtout dans la région de Luang Prabang. Ils sont officiellement interdits depuis 1993, mais l'application de cette loi est toute symbolique. Ils ont lieu en général le dimanche ou à l'occasion de certaines fêtes religieuses. Des paris sont organisés, même si officiellement, là encore, les jeux d'argent sont interdits au Laos.

Cuisine et boissons:

Tous les plats laotiens sont préparés avec des produits frais, dont les ingrédients principaux sont : les légumes (phak), le poisson (paa), le poulet (kai), le canard (pét), le porc (muu), et le boeuf (sin ngua). Le jus de citron vert, la citronnelle et les feuilles de coriandre fraîche donnent à la cuisine laotienne de savoureux parfums. Citons, parmi les plats les plus répandus, le laap : une délicieuse salade composée de viande, de poulet ou de poisson en tranches fines, agrémentée de citron vert, d'ail, d'oignons verts, de feuillet de menthe et de piments rouges; le tout accompagné de riz gluant (la base de l'alimentation locale).


[Source www.routard.com]

[Source www.lonelyplanet.fr]



4- A voir / A faire

A voir:
Luang Prabang, Vientiane, Paksé, grottes de Pak Ou, Wat Phou, fleuve Mékong, plaine de jarre, Don Khong, plateau des Bolavens.

A faire:
Croisière sur le Mékong et descentes de rivières, trekking à la rencontre des tribus du Nord, artisanat, histoire er archéologie.




Previous page: Thailande
Next page: Vietnam